Le Curcuma, appelé aussi le « safran des Indes », est une épice tirée d’une racine (ou rhizome) originaire du sud de l’Asie. C’est un cousin du gingembre.

Il est principalement composé de curcuminoïdes dont la curcumine, des pigments qui lui donnent sa couleur jaune-orangée. Il est également source de manganèse, de fer et de fibres.

Traditionnellement utilisé en cuisine, frais, en lamelles, râpé ou en poudre, aussi bien en version salée que sucrée, il est également commercialisé sous forme de gélules, de comprimés ou d’extraits et peut alors se consommer en compléments alimentaires.

Utilisé depuis toujours pour ses bienfaits dans l’Ayurveda ou dans la pharmacopée chinoise, le curcuma possède de nombreux actifs 100% naturels et apparait comme un des supers aliments du 21ème siècle.

Une composition parfaite pour accompagner votre activité sportive 

Cette épice possède deux propriétés intéressantes pour l’organisme du sportif :

  • antioxydante et
  • anti-inflammatoire.

La pratique d’une activité physique peut induire des dommages musculaires et des phénomènes inflammatoires, qui seront différents en fonction de l’intensité, de la durée et du type de pratique, bien évidemment.

Parmi les effets bénéfiques, le curcuma, par son action anti-inflammatoire, permet de soulager les douleurs articulaires ou les douleurs musculaires engendrées par le sport, mais également par l’âge ou l’arthrose.

Grâce à ses propriétés antioxydantes, cette épice contribue également à réduire le stress oxydatif. En effet, lors de séances sportives, la production de radicaux libres dans le corps est augmentée. Les radicaux libres sont à l’origine du processus naturel de l’oxydation des cellules qui accélèrent le vieillissement de ces dernières. La consommation de curcuma permet de diminuer la production de ces radicaux libres donc le stress oxydatif.

Enfin, la curcumine est un agent naturel qui facilite la digestion. Le curcuma réduit les troubles digestifs, soulage les maux d’estomac et atténue des nausées, phénomènes qu’on retrouve notamment dans les sports d’endurance.

Un apport culinaire en curcuma lors des repas d’avant ou d’après effort est donc très intéressant.

Curcuma et alimentation : comment ne pas se tromper ?

Pour augmenter la biodisponibilité de la curcumine, il est préférable de l’associer à deux agents naturels :

  • La pipérine, l’ingrédient piquant du poivre noir, augmente l’absorption de la curcumine.
  • Dans le même objectif, l’ajout de matières grasses au menu améliore son passage à travers le tube digestif.

La quantité à ajouter à votre alimentation diffère selon le mode présentation :
3-9 g de curcuma en racine (bio de préférence) ou 1,5-3 g en poudre séchée au menu du jour, soit de ½ à 1 Cuillère à thé.
C’est d’ailleurs la consommation quotidienne des indiens. Inutile de faire du zèle!

Des idées de recettes ?

Avec du lait :
  • Portez à ébullition 2 tasses de lait de vache ou de lait d’amande non sucré avec 1 cuillère à café de curcuma en poudre et 1 cuillère à café de gingembre en poudre. Éteignez le feu, laissez refroidir quelques minutes et ajoutez 1 cuillère à soupe de miel. Si vous en buvez avant de vous coucher, ajoutez ½ cuillère à café de noix de muscade, de cannelle et/ou de cardamome au mélange pour favoriser une bonne nuit de sommeil. Vous pouvez ajouter 1 petite cuillère à café d’huile de noix de coco de bonne qualité.

LE LAIT D’OR

Commencez par préparer 1 bocal de pâte de Curcuma :

      • Dans une petite casserole, délayez 1/2 tasse de Curcuma en poudre et 1 c. à café de poivre noir moulu avec 1 tasse d’eau.
      • Laissez cuire à feu doux à moyen en remuant régulièrement pendant 8 mn environ, jusqu’à ce que le mélange forme une pâte.
      • Transférez dans un bocal en verre (à conserver 1 mois au réfrigérateur).

Puis préparez-vous votre tasse de Lait d’Or :

      • Prélevez 1 c. à café rase de pâte de curcuma et replacez  la dans la casserole.
      • Délayez avec 1 tasse de lait végétal (amande, avoine, soja), puis ajoutez 1/2 c. à café de sucre complet et 1 c. à soupe d’huile de coco.
      • Chauffez sur feu doux (le mélange ne doit pas bouillir) jusqu’à ce que le mélange soit bien chaud et l’huile totalement fondue.
      • Dégustez sans attendre !
lait d'or curcuma
En prévention des maux de l’hiver
  • Mélangez une part de curcuma en poudre à trois parts de miel. Lorsque vous vous sentez fébrile ou courbaturé, mangez une cuillère à café de ce mélange toutes les deux heures pour stimuler l’immunité et réduire l’inflammation.
  • Dissolvez 2 cuillères à café de curcuma en poudre dans 2 tasses d’eau bouillante et ajouter 1 cuillère à soupe de miel, le jus d’un quartier de citron et une pincée de poivre noir.
Dans la soupe
  • Ajoutez une cuillère à soupe de curcuma en poudre à votre soupe de légumes avec beaucoup d’origan frais, pour stopper toutes les infections ou les virus.
Avec des œufs brouillés
  • Saupoudrez vos œufs brouillés de curcuma en poudre en fin de cuisson.
Dans la pâte à crêpes, à beignets ou à gâteau
  • Ajoutez une pincée de curcuma à vos pâtes sucrées. Vous pouvez également ajouter cannelle, noix de muscade, clou de girofle et/ou cardamome.
Dans vos sauces
  • Donnez un peu d’exotisme à vos plats en vous inspirant de recettes indiennes : sauce tomates ou au lait de coco, cuisson du riz, vinaigrette, farces, etc

PRÉCAUTIONS, LE CURCUMA  EN TROP GRANDE QUANTITE EST CONTRE-INDIQUÉ CHEZ LES PERSONNES :

  • Souffrant d’obstructions et de calculs biliaires, d’une maladie du foie
  • Prévoyant une intervention médicale ou une extraction dentaire dans les 15 jours
  • En cas de prise de traitement anticoagulant, antiacide, antidiabétique, anti-inflammatoire…

Prenez garde aux interactions médicamenteuses surtout si vous choisissez l’option compléments alimentaires. Notre naturopathe se tient à votre disposition pour tout conseil complémentaire.