Découvrez le programme d’entraînement SPRINT

 

lesmills-sprint-logo-oxygene-finalise

 

Soyez prêts à découvrir LES MILLS SPRINT™, le cours de 30-minutes en Interval Training de Haute Intensité (H.I.I.T.) qui utilise un vélo indoor pour booster vos performances cardio et vos résultats !
  • QUE FERA Les Mills SPRINT POUR VOUS ?   

 

1-BRÛLER LES CALORIES

Votre corps a besoin d’énergie (mesurée en calories) afin de réaliser un effort physique. Cette énergie est fournie au corps via une des trois filières énergétiques suivantes (qui fonctionnent soit en aérobie soit en anaérobie) :
Filière aérobie (graisses et hydrates de carbone)
Filière anaérobie lactique (hydrates de carbone)
Filière anaérobie phosphatique (hydrates de carbone)
Le changement de filière énergétique s’effectue en fonction de l’intensité et de la durée de l’activité. Un exercice intense de courte durée fait principalement appel aux filières anaérobies alors que des exercices plus longs dans la durée, et d’intensité inférieure requièrent majoritairement la filière aérobie.
2-AMÉLIORER LA SANTE DE VOTRE CŒUR
La pratique d’une activité physique régulière renforce le système cardio-vasculaire, qui devient alors plus performant. Ces bénéfices sont encore plus importants grâce à la pratique d’exercices physiques à des niveaux d’intensité supérieurs qui intègrent des programmes HIIT ( Entrainement Fractionné de Haute Intensité ) comme LES MILLS SPRINT.
Ce programme a été conçu autour de niveaux d’intensité spécifiques de manière à amener le rythme cardiaque à des seuils supérieurs à 85% de la fréquence cardiaque maximum (FCM) pour un maximum de 20 minutes sur les 30 minutes totales que représente chaque entrainement.
En plus d’une meilleure santé cardiaque, des bienfaits supplémentaires sont obtenus grâce à cet entraînement.
réduction de la pression artérielle
augmentation du cholestérol HDL, ou bon cholestérol
diminution du taux global de cholestérol
– capacités d’entraînement en aérobie accrues
– amélioration des fonctions cardiaques
fréquence cardiaque au repos plus basse
pression systolique plus importante (plus grande quantité de sang quittant le cœur par battement)
mobilisation et utilisation de la masse graisseuse maximisées
Une bonne santé cardio-respiratoire est primordiale en matière de santé.
3-GAGNER EN MASSE MUSCULAIRE SÈCHE, VIA UNE AUGMENTATION DE L’ENDURANCE ET DE LA FORCE.
Une définition plus nette des muscles inférieurs est un des résultats les plus souvent décrits suite à la pratique du programme LES MILLS SPRINT.
Ce phénomène résulte d’un accroissement de la masse musculaire sèche (muscle sans graisse, long, fin et dessiné) ainsi que d’une diminution de la masse graisseuse corporelle globale.
Les personnes ayant une forme physique se situant dans la moyenne et prenant part au programme LES MILLS SPRINT à raison de deux fois par semaine, peuvent espérer voir et ressentir des changements physiques positifs sur une période allant de 6 à 12 semaines.
En raison de l’efficacité améliorée des fuseaux neuromusculaires, il est possible de ressentir un accroissement de la force musculaire dès les premières semaines d’un entrainement SPRINT.
Cette augmentation initiale de la force peut donc survenir rapidement. Elle restera par la suite au même niveau à mesure que l’entraînement se poursuit.
Un entraînement long et lent vous procure l’apparence physique d’un coureur de marathon, alors que les entraînements de haute intensité peuvent plus facilement donner l’aspect gainé et musclé d’un sprinter.
  • LES MILLS SPRINT, COMMENT CA MARCHE ?
1- DES EXERCICES JUDICIEUSEMENT CHOISIS
Pour chaque entrainement LES MILLS SPRINT, les différentes phases que contiennent les morceaux musicaux ont été sélectionnées de manière à optimiser l’effet HIIT.
2- FRACTIONNEMENT DE L’EXERCICE
Les morceaux musicaux sont hiérarchisés de manière à prendre en compte les données suivantes:
Une phase d’échauffement accélérée pour élever la température corporelle, augmenter la mobilité et préparer physiquement et mentalement à l’effort
Répétition régulière d’intervalles afin de conditionner les filières énergétiques
Répétition de Positions et de phases de congestion afin d’augmenter la force musculaire et l’endurance
Phases de récupération et de relâchement entre les intervalles pour assurer que l’effort fourni corresponde aux effets HIIT recherchés
Phases d’élimination et d’étirement afin de favoriser l’évacuation de sang chargé en O2 pour une meilleure récupération
  • POURQUOI EST-CE AGRÉABLE ?
Les mouvements calés sur la musique ont non seulement des effets positifs sur la santé physique, mais aussi des effets thérapeutiques et psychologiques.
S’entraîner de cette manière au sein d’un groupe procure de l’énergie.
Il a été montré qu’une participation régulière à des cours de SPRINT aide les participants à éprouver un sentiment de force, d’assurance et de confiance en eux.
Par la même occasion, le travail en groupe favorise le dépassement de soi et permet ainsi de réaliser des performances qui n’auraient peut-être pas été atteignables seul.
  • LA MAGIE DE L’ENTRAINEMENT A HAUTE INTENSITE D’INTERVALLES (ou HIIT)
Le HIIT se définit comme un entraînement comprenant des répétitions d’exercices de durée courte ou modérée, à une intensité située au delà du seuil aérobie. En pratiquant le SPRINT, ces effets sont utilisés de manière optimale tout au long de l’entraînement.
Les 4 principaux bénéfices de cet entraînement sont les suivants:
1- L’EFFET « EPOC » (Excess Post-exerciseOxygenConsumption, soit Consommation de l’Excès d’Oxygène Post-exercice)
Aussi appelé « effet postcombustion », il correspond à l’augmentation du métabolisme après l’accomplissement de l’exercice, qui doit ramener la fréquence cardiaque à un niveau normal.
Cette augmentation de la dépense énergétique fait partie du nombre total de calories brûlées suite à une session d’entraînement.
Afin de produire un effet EPOC, le facteur le plus important était l’intensité de l’exercice. Plus cette dernière est haute, plus la dépense calorique est importante après l’exercice.
2- PERTE DE POIDS
Il y a quelques années, la science qui démontrait qu’une perte de poids optimale se faisait en travaillant dans la « zone brûle-graisses » a évolué à partir d’une étude montrant que la quantité d’énergie totale utilisée est bien plus importante lors d’un exercice de haute intensité et qu’un pourcentage plus important de graisses est utilisé par le corps lors de ce genre d’exercice. (et par conséquent le nombre de calories brûlée)
Les graisses sont aussi utilisées durant la phase de récupération EPOC, que nous savons plus longue à la suite d’un entraînement de haute intensité. Ce type d’exercice est donc plus efficace par rapport à la quantité de poids perdu.
3- UNE RÉACTION HORMONALE
S’entraîner à haute intensité provoque 2 principales réponses hormonales bénéfiques:
* La première est une augmentation de la production d’hormones de croissance:
Tout exercice requérant plusieurs muscles de grande taille, alliant contraction musculaire violente et brève de haute intensité et courts temps de récupération, augmentera le taux d’acide lactique. La production d’acide lactique est considérée comme étant liée à l’augmentation (brusque) de la production d’hormones de croissance humaine. Les hormones de croissance humaine stimulent la synthèse de protéines musculaires et favorisent la combustion de graisses, ce qui augmente par conséquent la formation de muscle sec tout en réduisant la masse graisseuse. (1)
L’intensité d’un exercice a été associée de manière directe à la production d’hormones de croissance, c’est-à-dire que plus l’intensité est élevée, plus la production d’hormones de croissance sera importante.
* La deuxième réaction hormonale concerne l‘insuline.
L’insuline est responsable de l’assimilation du glucose (sucre) dans le sang. Les individus insulino-résistants ont une sensibilité réduite à l’insuline, ce qui diminue l’adduction du glucose.
L’insulinorésistance joue un rôle important dans le diabète de type 2, qui est associé à la plupart des problèmes de santé publique comprenant l’obésité, l’hypertension, les maladies touchant l’artère coronaire, et tout une série d’anomalies métaboliques et cardiovasculaires, connues sous le nom de syndrome métabolique.
Plusieurs études récentes ont démontré que l’effet HIIT était plus efficace afin de d’accroître la sensibilité à l’insuline qu’un entraînement classique.
4- ACTIVATION BRUSQUE ET RAPIDE DE LA FIBRE MUSCULAIRE
L’entraînement de haute intensité active aussi bien les fibres musculaires de type 2 que celle de type 1 (ce qui signifie que la mobilisation musculaire est considérablement plus importante).
  • COMMENT INTÉGRER UN COURS DE SPRINT DANS MON PLANNING D’ENTRAÎNEMENT ?
Nous recommandons de faire deux sessions de SPRINT par semaine pour obtenir des résultats optimaux.
Afin d’avoir un planning d’entraînement équilibré, il est conseillé d’intégrer un jour de repos entre deux séances de SPRINT, de faire des exercices cardio d’intensité basse à modérée, ou alors des exercices de résistance ou des étirements.
Les jours de repos permettrons aux muscles de récupérer pour maximiser l’effet HIIT de chaque session sportive.
Pour les personnes qui pratiquent le fitness régulièrement, l’effet HIIT permet d’avoir un entraînement polyvalent.
Pour les aficionados de la course à vélo, le programme LES MILLS SPRINT est l’alternative à une activité d’intérieur de haute intensité.

 

 

A VOS MARQUES… PRÊTS ? SPRINTEZ !


PRÉCAUTIONS
Les personnes présentant les symptômes suivants sont priées d’effectuer un examen médical avant de commencer un entraînement HIIT:
– Maladies cardio-vasculaires
– Maladies cardiaques
– Diabète (s)
– Hypertension
– Malformations musculaires ou osseuses qui réduiraient l’aptitude du participant à effectuer un exercice à impact
– Obésité
PROGRAMME LES MILLS SPRINT ET GROSSESSE
Il est conseillé aux femmes enceintes de réduire l’intensité des exercices pratiqués. Les entraînements HIIT sont par conséquent considérés comme contre-indiqués lors de la grossesse. Après la grossesse, l’avis d’un médecin est conseillé avant de commencer un entraînement HIIT.